Déménagement informatique et téléphone

Le transfert de l’informatique et de la téléphonie nécessite une méthodologie et l’intervention de spécialistes en complément de votre déménageur traditionnel, pour que l’enchaînement des interventions techniques et logistiques se déroule sans problème.
Pourquoi est-il si important de se préoccuper autant de l’informatique lors d’un projet de déménagement ? Car vous vous exposez à de nombreux risques : que ce soit des accidents (pannes) ou des malveillances (sabotage, fraude)…
Lors d’un déménagement, c’est souvent l’occasion de procéder à un changement de prestataire informatique afin d’optimiser la productivité.

People in an office

Les éléments à optimiser suite à un déménagement informatique

– Bureautique : imprimantes, logiciels, téléphones, matériels réseaux, accessoires et consommables
– Messagerie électronique : serveur de messagerie, hébergement de boîtes aux lettres, dépôt et gestion de nom de domaine, protection antispam, gestion/sauvegarde des mails, outils collaboratifs
– Assistance : dépannage et maintenance sur site, télé-assistance, maintenance préventive
– Réseau : serveur de fichiers, serveur de messagerie, serveur d’imprimantes, dispositifs de sécurité, outils de productivité, câblage informatique et téléphonique

Comment gérer l’électrification des bureaux ?

Electrifier des bureaux nécessite d’examiner aussi bien les sources d’alimentation que l’organisation, la gestion et la distribution des câblages. Pour assurer une bonne sécurité et permettre une flexibilité des espaces de travail, de nombreux éléments sont à prendre en compte. Trois cas de figure peuvent se présenter :
– Dans les immeubles anciens :
• L’électrification arrive souvent par la périphérie, c’est à dire, les plinthes disposées tout autour d’une pièce. Ce système dessert avantageusement le sol, il oblige néanmoins à installer des « dos d’âne » au sol pour dissimuler les fils, solution peu pratique lorsqu’il s’agit de déplacer des meubles sur roulettes, par exemple.
• L’électrification se présente parfois par le plafond, c’est le cas des bâtiments datant de quelques dizaines d’années. Les câbles cheminent, dissimulées par un faux plafond fait de dalles, puis descendent à l’intérieur de perches vers les postes de travail, au gré de l’aménagement des pièces.
– Dans les immeubles neufs :
• Les locaux neufs sont généralement équipés de planchers techniques tramés qui permettent une électrification par le sol. Les différents câbles sont terminés par une réglette composée en fonction des besoins des postes de travail (lampe, téléphone, micro etc.). La réglette est ensuite disposée à proximité du mobilier de bureau et ressort par une dalle de la trame. Si le bureau est électrifiable, les câbles montent ensuite dans les pieds de ce bureau, passent par des goulottes prévues à cet effet jusqu’à un espace destiné à accueillir la réglette.
• Les dispositions générales de la norme française C 15-801 qui régit l’électrification des mobiliers précisent que :
o Les circuits de courants faibles et forts doivent impérativement être indépendants afin d’éviter toute perturbation mutuelle,
o Tous les passages de câbles doivent être protégés afin d’éviter la détérioration des isolants à l’aide de réglettes étanches ou mieux des kits d’isolation.

Organiser le câblage des bureaux

Une fois l’électrification des pièces conçue de manière pratique et cohérente, une bonne gestion et distribution des câbles au niveau des postes de travail devront parfaire l’installation. Grâce à :
– Des canalisations à l’intérieur du bureau,
– La sortie des fils vers les différents éléments du bureau peut être gérée de différente façon :
• Obturateurs ou passe-fils dans le plan de travail,
• Plateaux coulissants,
• Plateaux en deux parties ménageant une fente pour passer les câbles
• Goulotte sous le bureau

Liens utiles dans votre recherche

Ingenova, société de service informatique